Tai ji Quan des Monts Wudang

Tai Ji Quan des Monts Wudang

Le Tai Ji trouve son origine dans l'Infini. C'est le fondement de tous les mouvements et l'immobilité. C'est de lui que provient les Deux Extrêmes (Yin et Yang).

Le Tai Ji résulte de la séparation du Yin et du Yang depuis l'Infini. Le Yin et le Yang sont les deux éléments à la fois égaux et opposés. On associe parfois Yin à la femme et Yang à l'homme. Dans le Tai Ji, le Yin représente l'immobilité et le Yang représente le mouvement. L'univers et son fonctionnement reposent sur le Yin et le Yang.

Dans le Tai Ji, il est question d'immobilité dans le nouvement, et de mouvement dans l'immobilité. Les deux notions sont interconnectées et ne doivent pas être séparées. L'énergie interne est sous contrôle de l'esprit. C'est la concentration de l'esprit qui fait se mouvoir l'énergie interne avant un quelconque mouvement externe.

Le Tai Ji Quan n'est pas seulement un exercice pour les personnes âgées, contrairement à l'image qui en est souvent véhiculée dans les pays occidentaux. Il s'agit en fait d'une combinaison entre le Yin et le Yang, le Tai Ji et l'Infini. C'est un art qui requiert un contrôle parfait de l'esprit. Le Tai Ji Quan consiste non seulement en la transformation de l'énergie interne en mouvements externes, mais il combine également l'esprit avec la respiration, ce qui entraîne une bonne santé du pratiquant ainsi que de nombreuses applications au combat.

Il y a 13 postures (8 mouvements des mains/bras et 5 mouvements du corps) dans le Tai Ji. Les 8 mouvements des mains/bras sont: Beng, Lu, Ji, An, Zai, Lie, Zhou et Gao. Pour résumer, ils peuvent se traduire par: parer, tirer, pousser, presser, touner en oblique, tordre, frapper avec le coude, et frapper avec l'épaule. Les 5 mouvements du corps sont directionnels: avancer, reculer, aller vers la gauche, aller vers la droite, et rester en équilibre. Les 13 postures reposent sur les 8 trigrammes et les 5 éléments. Cette discipline nécessite une bonne relaxation, une bonne coordination, une bonne concentration de l'esprit, et une immobilité dans le mouvement.

Le Tai Ji est un pilier du Taoïsme, qui affirme que l'on doit exercer son comportement et son esprit. Il est primordial de conserver un esprit paisible. C'est grâce à la méditation, la combinaison du Yin et du Yang, et l'immobilité dans le mouvement, que l'énergie interne pourra circuler dans le corps et permettre ainsi d'atteindre le but ultime.

Reference: Maitre Yuan Xiu Gang

Académie de Kung-fu Wudang Taoïste Traditionnel

article Site internet : http://www.wudanggongfu.com

×